Terres Façonnage Cuisson Décor
Accueil
Présentation
Collections
Marchés Potiers
Cours
Fabrication
Liens

LA CUISSON

La cuisson de la terre est une étape essentielle. Elle lui donne sa solidité et son étanchéité.

Deux cuissons sont nécessaires : la première pour cuire la terre et la seconde pour vitrifier l'émail . De la porcelaine à la faïence, les températures de première cuisson vont de 980°C à 1040°C. Quant à l'émail, composé en majeure partie de silice et de kaolin, il se vitrifie comme du verre et fond selon sa composition entre 800°C et 1320°C. Les émaux de faïence sont en général plus vifs et ceux de grès et porcelaine plus riches en effets.

Trois types de cuisson sont possibles. La cuisson électrique est la plus courante mais la plus limitée. Elle ne se fait qu'en atmosphère oxydante (riche en oxygène) contrairement à la cuisson au gaz qui peut être mise en oeuvre en atmosphère oxydante ou réductrice (pauvre en oxygène). La gamme d'émaux est plus variée et riche en atmosphère réductrice. La cuisson au bois est la cuisson traditionnelle. Elle demande beaucoup de temps et de patience, mais crée des flammés et autres effets irremplaçables. De plus, les deux types de cuisson (oxydante ou réductrice) sont possibles dans ce type de four.

[Accueil] [Présentation] [Collections] [Marchés Potiers] [Cours] [Fabrication] [Liens]